Conférence et formation

Le développement affectif, social et physique des enfants en bas âge a un impact direct sur leur développement et sur l’adulte qu’ils deviendront

Créer de bonnes fondations moteurs et connexions cérébrales sont fondamentales pour que l’enfant se sente en sécurité et ainsi se développe dans les meilleures conditions.

Les réflexes archaïques ou primitifs sont des mouvements involontaires qui contribuent aux bons développements des schémas moteurs (retournement, ramper, 4 pattes, se redresser…) et permettent aussi de garantir la survie du bébé (pleure lorsqu’il se sent en danger, va chercher le sein lorsqu’il a faim..).

Ces réflexes commencent in-utéro et devraient s’intégrer (passer d’un mouvement involontaire à un mouvement volontaire) à l’âge d’un an. Le bébé en a besoin pour se développer, mais ensuite il devrait s’intégrer pour que l’enfant puisse être maître de ses mouvements et ne plus être en mode survie tout le temps.

Les réflexes ont un rôle primordiale sur la sphère motrice, émotionnelle et cognitive.

Une naissance difficile, le stress, notre vie à cent à l’heure et bien d’autres choses empêchent les réflexes de bien s’intégrer, mais des solutions existent et à n’importe quel âge. 

Je suis à votre disposition pour partager ses ressources avec vous.